Covid-19 : Boris Johnson cas contact, à la veille du "Jour de la liberté"

·1 min de lecture

Cas contact, le Premier ministre britannique Boris Johnson est contraint de s'isoler à la veille de la levée des restrictions liées à la pandémie lundi, rebaptisé "Jour de la liberté". Boris Johnson ainsi que le ministre des Finances Rishi Sunak "ont été contactés par le service public de santé car ils ont été en contact avec quelqu'un testé positif au Covid", a expliqué un porte-parole de Downing Street dans un communiqué. Le ministre de la Santé Sajid Javid avait annoncé samedi avoir été testé positif au Covid-19.

Ce porte-parole avait indiqué que Boris Johnson et Rishi Sunak échapperaient à un isolement complet car "ils participeront à un programme pilote de dépistages quotidiens" qui "leur permet de continuer à travailler depuis Downing Street". Toutefois, devant la furie provoquée, l'opposition dénonçant un gouvernement "au dessus des lois", un porte-parole de Downing Street a indiqué deux heures plus tard que les deux hommes observeront bien leur période d'isolement. 

Crainte de pénuries de personnel

Le Premier ministre était à Chequers, résidence de campagne des chefs de gouvernement quand il a été contacté par le service de dépistage et de traçage des cas et "il y restera pour s'isoler. Il ne prendra pas part au programme pilote". "Le ministre des Finances a aussi été contacté et s'isolera également et ne participera pas au programme pilote", a poursuivi le porte-parole de Downing Street.

Une vingtaine d'organisations dont l'aéroport londonien d'Heathrow et les douanes...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles