Covid-19: Boris Johnson annonce un reconfinement strict de toute l'Angleterre

·2 min de lecture

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé, ce lundi 4 janvier au soir, le retour au confinement de toute l'Angleterre pour lutter contre la propagation du nouveau variant du coronavirus plus contagieux.

Confronté à la propagation alarmante du nouveau variant du coronavirus plus contagieux et au risque de submersion du système de santé, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé ce lundi soir le reconfinement de l'Angleterre jusqu'à la mi-février.

Le plus haut niveau de restrictions imposé à près de 80% de la population anglaise n'a pas suffi à enrayer la propagation du nouveau variant, 50% à 70% plus contagieux, selon les scientifiques britanniques, a souligné le chef du gouvernement conservateur lors d'une allocution télévisée.

Dans les hôpitaux anglais, le nombre de patients atteints par le virus, près de 27 000, a « augmenté de près d'un tiers » en une semaine et dépasse de 40% le plus haut du pic de la première vague, a-t-il souligné. « Il est clair que nous devons faire plus » pour « prendre le contrôle du nouveau variant », a déclaré Boris Johnson. « Nous devons ainsi entrer dans un confinement national qui soit assez fort pour maîtriser ce variant ».

Un confinement jusqu'à mi-février

Ce nouveau confinement sera aussi strict que celui mis en place au printemps. Les écoles seront donc fermées et passeront à l'enseignement à distance dès ce mardi. Si le Parlement doit débattre mercredi de ces mesures, Boris Johnson a appelé la population à suivre les règles immédiatement. Le confinement doit entrer en vigueur dès mercredi à 00h01.

Si les conditions sont réunies, le confinement sera levé à la mi-février, échéance à laquelle, espère Boris Johnson, tous les plus de 70 ans seront vaccinés grâce à l'accélération de la campagne lancée le 8 décembre et désormais menée avec deux vaccins, le Pfizer/BioNTech et l'AstraZeneca/Oxford.

(Avec AFP)