Covid-19 : la Bolivie achète des millions de doses du vaccin russe Spoutnik-V

·1 min de lecture

La course aux vaccins contre le Covid-19 s'est également emparée de l'Amérique latine. Le continent a été, à la fin du printemps et en début de l'été, l'épicentre de la pandémie. Troisième pays le plus touché de la région, la Bolivie a annoncé, le 30 décembre, avoir conclu un contrat avec la Russie pour obtenir 5 200 000 doses du vaccin Spoutnik-V.

Les premières 6 000 doses du vaccin russe seront distribuées en Bolivie en janvier 2021. À partir de mars et jusqu'en mai, 1 700 000 doses de Spoutnik-V arriveront chaque mois dans le pays andin.

Son gouvernement socialiste explique avoir choisi le produit russe parce qu'il peut se le procurer rapidement et qu'il est efficace à 91%. Les doses de Spoutnik-V s'ajouteront aux 6 millions et demi de vaccins que la Bolivie devrait obtenir à travers Covax, un dispositif mis en place par l'Organisation mondiale de la santé.

► À lire aussi : Covid-19: la Bolivie dans la tourmente

Ce qui fera assez de doses pour vacciner une large majorité des 11 millions et demi de Boliviens, s'est félicité le président Luis Arce : « Nous visons à couvrir au moins 80% de notre population, a-t-il déclaré. Et nous réitérons la décision de notre gouvernement national : les vaccins seront gratuits pour toute la population ».

La Bolivie mène aussi des négociations avec des sociétés pharmaceutiques en Inde, en Chine et aux États-Unis. L'objectif du gouvernement de La Paz est de garantir l'approvisionnement ultérieur en vaccins au cas où une vaccination annuelle serait nécessaire.