Covid-19: Bogota impose le pass sanitaire obligatoire pour les grands évènements

·2 min de lecture
Une infirmière prépare une dose de vaccin Pfizer-BioNTech à Bogota (Colombie), le 4 juin 2021 - Juan BARRETO © 2019 AFP
Une infirmière prépare une dose de vaccin Pfizer-BioNTech à Bogota (Colombie), le 4 juin 2021 - Juan BARRETO © 2019 AFP

La capitale colombienne Bogota va imposer le pass sanitaire obligatoire pour les évènements publics rassemblant une grande foule, a annoncé ce vendredi la maire de la ville, Claudia Lopez.

Bogota, qui compte près de 8 millions d'habitants et a été le principal foyer de la pandémie dans le pays, a vu le nombre de décès dû au Covid-19 tombé à zéro ces derniers jours, et le nombre d'infections quotidiennes baisser considérablement, conséquence d'une campagne de vaccination massive.

Réouverture en plusieurs phases

80% des habitants de la capitale ont déjà reçu au moins une dose du vaccin, et 62% sont complètement vaccinés, selon les derniers chiffres officiels.

"Nous allons mener à bien la réouverture de la ville, pour retourner à la vie normale, à la présence, à la rencontre, à l'étude, au travail", a déclaré Claudia Lopez lors d'un événement public.

Selon la maire de centre-gauche, la réouverture se fera en plusieurs phases, en commençant par le retour au travail normal dans les entreprises publiques et privées le 1er novembre. A partir de mi-novembre, les concerts, les événements sportifs, les cinémas, les théâtres et autres grands rassemblements reprendront comme avant la pandémie, a-t-elle annoncé.

876450610001_6271005548001

Les habitants devront cependant présenter un certificat de vaccination certifiant d'au moins une dose pour prendre part à ces évènements. En janvier 2022, les cours reprendront également dans les écoles et les universités.

Le port du masque maintenu

Claudia Lopez, qui avait ordonné des mesures particulièrement sévères à l'arrivée du Covid-19 dans le pays, a par ailleurs indiqué que l'utilisation de masques sera maintenue et a prévenu que ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, notamment les personnes âgées de 20 à 40 ans, ne pourront pas reprendre leur vie sociale.

Mercredi, pour la première fois depuis 2020, Bogota n'a pas enregistré un seul décès dû à la maladie.

La Colombie, quatrième pays d'Amérique latine et des Caraïbes le plus touché par la pandémie (avec 2.499 décès par million d'habitants), derrière le Pérou, le Brésil et l'Argentine, a connu une baisse constante des cas et des décès depuis la fin du mois de juillet.

96% de ses 50 millions d'habitants ont déjà reçu une dose de vaccin, tandis que 42 % sont complètement vaccinés.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles