Covid-19: la Belgique décide d'arrêter de tester les cas contacts

·2 min de lecture

Devant la saturation des laboratoires, les autorités sanitaires belges ont décidé de ne plus tester que les personnes présentant des symptômes.

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

Désormais en Belgique, les cas contacts devront donc se soumettre à une quarantaine de sept jours. Même chose pour les voyageurs revenant d’une zone classée rouge hors de Belgique alors que jusqu’ici le dépistage était obligatoire.

La Belgique dépistera d’abord ceux qui présentent des symptômes et ensuite seulement certains asymptomatiques, ceux pour lesquels il y a des raisons de croire qu’ils pourraient être porteurs. C’est déjà la pratique dans certains hôpitaux depuis la semaine dernière, comme par exemple à Liège où les résultats prenaient trois à quatre jours alors que l’objectif national est à 24 heures.

Manque de personnel et de machines

La mesure est donc généralisée et c’est désormais la nouvelle stratégie sanitaire pour la Belgique. Ce qui coince en Belgique, c’est la logistique. Les stocks de réactifs nécessaires aux tests sont suffisants mais il manque les capacités d’analyse, à la fois en personnel et en machines.

►À lire aussi : Covid-19 en Belgique: couvre-feu et fermeture des restaurants sur l'ensemble du territoire

Le gouvernement fédéral n’a pas voulu déroger à l’obligation des appels d’offres pour les marchés publics, ce qui retarde l’arrivée promise des machines destinées à la plate-forme fédérale de dépistage.

Les nouvelles contaminations ont progressé de 70% par rapport à la semaine dernière et les nouvelles admissions à l’hôpital de 95%. Certains hôpitaux ont commencé à déprogrammer des opérations non urgentes et dans l’un d’entre eux on craint désormais ouvertement de bientôt devoir choisir qui sauver. Le ministre fédéral de la Santé Franck Vandenbroucke juge que la situation sanitaire belge est pire qu’au début de la première vague. D'après lui, elle est « la plus dangereuse d'Europe ». « On est vraiment tout près d'un tsunami »