Covid-19 : au Qatar, un bébé de trois semaines meurt d’une forme grave

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Vladimir Nenov / EyeEm via Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au Qatar, un nourrisson est décédé après avoir contracté le coronavirus, preuve que les plus jeunes ne sont pas épargnés par la maladie.

"Un bébé de trois semaines est malheureusement décédé des suites d’une infection grave due au Covid-19, a annoncé le ministère de la Santé du Qatar. Il n’avait aucun autre problème de santé ou de maladie héréditaire connue." C’est le deuxième enfant à mourir du coronavirus dans le pays depuis le début de la pandémie.

Les formes graves restent limitées chez les touts petits, mais de plus en plus de cas d’hospitalisation sont recensés ces dernières semaines à cause du variant Omicron. "Un nombre plus important d’enfants sont infectés dans la vague actuelle et nécessitent davantage de soins médicaux", notent les autorités qataries.

VIDÉO - Dr Paul Guerby : "Une femme enceinte infectée par le Covid-19 présente deux risques majeurs pour son bébé"

De plus en plus de bébés en réanimation

Le Qatar n’est pas le seul pays touché par cette hausse de cas. Depuis le mois de novembre, la cinquième vague de Covid-19 a mis en évidence que les jeunes enfants et les bébés pouvaient être touchés par le virus. Plus de 70 bébés sont actuellement en réanimation en France.

"Omicron n’est pas plus sévère pour les enfants, les formes graves restent exceptionnelles", précise le Pr Olivier Brissaud, responsable de l'unité de réanimation néonatale et pédiatrique au CHU de Bordeaux, au Parisien. Généralement, les bébés atteints du Covid-19 présentent des symptômes impressionnants, mais qui ne durent pas. "Ils montent en température très vite, ils sont très fatigués et ne s’alimentent pas", exlique l’infirmier puériculteur Jean-Cédric Probin à France 2. Dans la plupart des cas, les séjours en service pédiatrie sont courts et n’excèdent pas trois jours.

VIDÉO - Yohann Dubois, médecin anesthésiste : "Je le dis crument : les non-vaccinés, ils font chier"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles