Covid-19 : une base française fortement touchée en Antarctique

Le Covid est apparu fin octobre sur la base française Dumont d’Urville, en Antarctique, où un cluster a été détecté. (image d'illustration)  - Credit:AFP
Le Covid est apparu fin octobre sur la base française Dumont d’Urville, en Antarctique, où un cluster a été détecté. (image d'illustration) - Credit:AFP

Un cluster de Covid-19 au bout du monde. Comme le rapporte le HuffPost, les scientifiques et personnels techniques de la base française Dumont d'Urville, en Antarctique, ont été contaminés au Covid-19 alors qu'ils avaient été épargnés tout au long de l'année par la pandémie. Le chef de district de terre Adélie, Jean-Philippe Guérin, a annoncé mardi 8 novembre que 20 des 21 membres de l'équipe d'experts ont été infectés.

« On se doutait bien que la bulle Antarctique dans laquelle nous vivions depuis presque une année allait prendre fin un jour. […] On se doutait bien que notre autoconfinement volontaire, et donc sa protection médicale sécurisante, ne passerait pas la fin d'année 2022. On se doutait bien… Et pourtant, on l'a pris en pleine face ! » a décrypté Jean-Philippe Guérin dans un article de blog repéré par nos confrères.

L'épidémie de Covid-19 a été déclenchée sur la base après qu'un cas positif y soit arrivé par avion, le 25 octobre dernier. « En seulement deux petites semaines, 20 hivernants sur 21 l'ont contracté dans sa forme symptomatique. Pour le 21e, on hésite encore : pas eu ? asymptomatique ? » s'interroge-t-il.

À LIRE AUSSICovid, secrets d'État – Acte 4 : la vague que la France n'a pas voulu voir

Les cas positifs « sont tombés comme des mouches »

Alors que les scientifiques présents en Antarctique n'ont pas été confrontés aux virus, et notamment le Covid-19, depuis plus d'un an, le cluster s'est développé à grande vitesse. « Arrivé sur des organ [...] Lire la suite