Covid-19 : baisse drastique des contaminations aux États-Unis, l’espoir renaît

Les États-Unis déplorent, depuis lundi 22 février, 500 000 morts du Covid-19. "Cela signifie que plus d’Américains sont morts en une année de pandémie que tous ceux tués durant la première, la Seconde Guerre mondiale et la guerre du Vietnam combinés", a déclaré le président, Joe Biden. Une bonne tendance semble toutefois se dessiner. Après un pic de 4 707 morts le 12 janvier dernier, le bilan quotidien s’est stabilisé à 3 150 décès au début du mois de février, avant de chuter à 1 928 morts par jour en moyenne. Vers l’immunité collective ? La campagne de vaccination avance rapidement, puisque 60 millions d’Américains ont reçu la première dose du vaccin, soit près de 15 % de la population. Par ailleurs, Martin Makary, professeur de médecine au sein de la prestigieuse université Johns-Hopkins, estime que la baisse des contaminations "est liée à une immunité naturelle collective" et que la moitié à deux tiers des Américains seraient déjà immunisés collectivement. Autre signe d’une tendance positive, "deux matchs de baskets vont se jouer devant des spectateurs" à New York dans la soirée du mardi 23 février, rapporte le journaliste Loïc de la Mornais.