Covid-19 : Axel Kahn pointe du doigt la responsabilité de "médecins qui ont dit le contraire de ce que toutes les données objectives disaient"

franceinfo
·1 min de lecture

"Il y a des médecins qui ont dit le contraire de ce que toutes les données objectives disaient", estime samedi 24 octobre sur franceinfo Axel Kahn ancien chercheur en génétique, alors que la France connaît une deuxième vague de Covid-19. Le président de la Ligue nationale contre le cancer estime qu'ils portent une responsabilité dans la montée du mouvement anti-masques.

>> Pour avoir les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19, suivez notre direct.

"Je ne sais pas pourquoi, soit parce qu'il y a eu un délire, soit parce qu'ils ont voulu exister à la radio, il y a des médecins qui ont dit le contraire de ce que toutes les données objectives disaient", commente-t-il. "La totalité des données indiquaient qu'il y avait une reprise épidémique, il n'y avait aucun doute. Et pendant des mois et des, ils ont dit deux choses : 'Non, il ne se passe rien, et ne prenez aucune précaution'. Axel Kahn met donc en cause leur responsabilité "individuelle", mais aussi celle de certains médias. "Les médias qui se sont fait la spécialité de les inviter ont également une responsabilité" .

Autre explication à la mouvance anti-masque avancée par le président de la Ligne nationale contre le cancer, l'existence en France d'"une branche et un bloc d'irréductibles à tout ce qu'est le message des autorités, que ce (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi