Covid-19 : les autotests sont désormais disponibles en pharmacie

Les autotests de dépistage du Covid-19 par prélèvement nasal, disponibles depuis lundi 12 avril en pharmacie, sont moins invasifs qu'un test PCR classique. Ils sont également plus faciles d'utilisation : il suffit d'enfoncer l'écouvillon dans le nez à trois centimètres de profondeur, puis de plonger le coton-tige dans le solvant, pour un résultat en 15 minutes. Le premier trait qui apparaît indique que le test a été bien fait. Un deuxième trait signifie que le test est positif. Destinés en priorité aux personnes asymptomatiques Le prix de ces tests est encadré : ils coûteront 6 euros maximum. Ils seront par ailleurs gratuits pour les salariés travaillant auprès des personnes âgées ou handicapées. De plus, les autotests seront destinés en priorité aux personnes asymptomatiques. En cas de test positif, il est toutefois conseillé de confirmer le résultat par un test PCR. Même s'ils sont jugés très fiables, les autorités rappellent que même en cas de résultat négatif, les gestes barrières devront être respectés. Pour le journaliste et médecin Damien Mascret, présent sur le plateau du 19/20, les autotests sont "presque aussi fiables que si vous allez le faire en pharmacie". "C'est plus fiable si vous êtes symptomatiques, autour de 80 %, que si vous n'avez pas de symptôme, là, on est plutôt à 50-60%", rappelle-t-il.