Covid-19 : des autotests bientôt disponibles en France

L’autotest pour détecter le Covid-19 est plus simple, plus rapide et moins invasif. Il est réservé aux plus de 15 ans. Un écouvillon est enfoncé de trois centimètres dans la cavité nasale, et est ensuite plongé dans un tube de liquide réactif. Quatre gouttes de ce liquide fait enfin réagir ou non l’autotest en 20 minutes. Plus besoin de médecin ni d'infirmière. Mais ce test, s’il est positif, doit être complété par un test PCR. “Ceci permettra de savoir à quel variant vous avez affaire, et d’autre part, de rentrer dans le dispositif du 'contact tracing', pour les cas contacts, afin de les alerter et de briser la chaîne de contamination”, explique Dominique Le Guludec, présidente de la Haute Autorité de santé. Le prix n’est pas encore connu Ce test est déjà vendu en supermarché en Allemagne, utilisé dans les écoles en Grande-Bretagne, ou encore distribué en pharmacie en Autriche gratuitement. En France, le déploiement de ces tests a été validé par les autorités sanitaires, et plusieurs fabricants français doivent faire valider leur dispositif. Pour le moment, ni le mode de distribution, ni les prix ne sont connus.