Covid-19 : les autotests arrivent dans les pharmacies

Il sera bientôt possible de se tester soi-même, chez soi, pour savoir si l'on est positif ou non au coronavirus. Des tests rapides avec prélèvement nasal ou buccal qui seront disponibles dès le 12 avril prochain. "Les pharmacies pourront en vendre à ceux qui souhaitent en acheter", a annoncé chez nos confrères de Brut, le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran. Une annonce qui dérange les grandes surfaces Il n'en fallait pas plus pour créer la polémique, car depuis quelques jours, des chaînes de supermarchés s'étaient préparées à distribuer ces dispositifs. Certains, comme Carrefour, avait déjà constitué leurs stocks, d'autres, comme Leclerc s'étaient déclarés disponibles. "La politique de test est considérée comme prioritaire par le gouvernement et nous demandons simplement de pouvoir y participer" a communiqué la Fédération du commerce et de la distribution. Ces autotests sont aujourd'hui autorisés en Allemagne, Autriche, Angleterre, Suisse, aux Pays Bas et au Portugal.