Covid-19 : y aura-t-il assez de doses pour tous les centres de vaccination ?

Les injections de vaccin contre le Covid-19 se succèdent à la chaîne dans la vingtaine de boxes du Stade de France (Seine-Saint-Denis), l'un des vaccinodromes à avoir récemment ouvert ses portes en France. Le gouvernement veut hausser le rythme de sa campagne de vaccination et l'emblématique enceinte sportive, censée accueillir 10 000 personnes chaque semaine, doit l'y aider. Le nombre de doses va augmenter Il y a déjà plusieurs dizaines de vaccinodromes en France. Mais une polémique a également émergé : certains maires s'inquiètent de la répartition des doses. "Le Stade de France est ouvert, c'est très bien, mais chez nous, le centre de vaccination est fermé. Nous n'avons aucune dose cette semaine, et moins de 500 pour la semaine prochaine", peste Jean-Christophe Fromantin, maire (divers droite) de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Les autorités comptent sur une augmentation du nombre de doses pour éviter ce genre de problèmes. "En avril, nous aurons plus d'un million de doses", promet ainsi Aurélien Rousseau, le directeur de l'Agence régionale de santé d'Île-de-France.