Covid-19 au sein du XV de France : ça ressemble à quoi, une bulle sanitaire qui n'éclate pas ?

Pierre Godon
·1 min de lecture

Fabien Galthié qui s'éclipse du groupe France pour aller voir jouer son fils, Bernard Laporte qui prend un vol commercial pour se rendre à Rome, les joueurs qui sortent croquer des gaufres dans les rues de la Ville éternelle, une bamboche après le succès en Irlande, alors que les premiers cas positifs ont été détectés… La bulle sanitaire du XV de France a éclaté, avec seize cas positifs chez les Bleus au dernier pointage. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education, de la Jeunesse et des Sports, a assuré, vendredi 5 mars, que le protocole sanitaire mis en place pour le Tournoi des six nations n'avait pas été enfreint par les Bleus.

"Il y a un malentendu sur la notion de bulle", s'est par ailleurs défendu sur franceinfo Roger Salamon, épidémiologiste et président de la commission sanitaire de la Fédération. C'est le moins qu'on puisse dire, au regard d'autres bulles mises en place dans le monde sportif et qui se sont montrées bien plus hermétiques.

La NBA dans une bulle-bunker

Une bulle sanitaire consiste à mettre sous cloche des joueurs pendant un temps donné, pour qu'ils effectuent des matchs en croisant le minimum de gens. C'est ce qu'avaient proposé les clubs du Top 14 pourvoyeurs d'internationaux, pour l'actuel Tournoi des six nations, afin de minimiser les risques de contamination : une compétition ramassée sur six semaines en un lieu unique. La formule a fait ses preuves. Mètre étalon du genre, le bunker de la NBA au parc Disney World d'Orlando, en Floride, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi