Covid-19 au Sénégal: un nouveau couvre-feu mis en place sur les régions de Dakar et Thiès

·2 min de lecture

Au Sénégal, le retour de l’état d’urgence face à la recrudescence de la pandémie de Covid-19. Cela ne concerne que les régions de Dakar et Thiès. Un couvre-feu est instauré à partir de ce soir de 21 h à 5 h du matin. Annonces du président Macky Sall mardi 5 janvier. Et de nouvelles dispositions sont attendues ce 6 janvier 2021.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

« L’heure est grave » a dit le chef de l’État, après une très longue réunion de 5 heures, mardi 5 janvier avec le comité national de gestion des épidémies. Le couvre-feu mis en place sera donc partiel, il faut dire que les régions de Dakar, la capitale et Thiès concentrent 90 % des cas positifs selon les autorités. Le président a souligné le « relâchement » constaté ces dernières semaines dans le respect des mesures barrières. Il serre donc la vis. Le couvre-feu entre en vigueur dès ce soir

C’est la deuxième fois que le Sénégal décrète un état d’urgence depuis le début de la pandémie : celui annoncé en mars dernier avait été levé fin juin. Après un recul ces derniers mois, le ministère de la Santé avait noté une stabilisation de la situation, mais en décembre, retour en arrière. Les chiffres sont repartis à la hausse.

Des mesures à préciser

Les autorités ont multiplié les mises en garde ces dernières semaines. Cela n’a pas suffi à inverser la tendance pour le ministre de la Santé, ces nouvelles mesures sont nécessaires pour éviter la saturation du système de santé, et une situation « impossible à maîtriser ».

Ces annonces doivent maintenant être précisées par les différents ministères. Et les Sénégalais se posent beaucoup de questions, très pratiques depuis ce matin : quid des transports ? Des déplacements ? Y aura-t-il des dérogations pour certaines professions ? Les mesures plus détaillées qui devraient être décidées aujourd’hui en Conseil des ministres.

192 nouveaux cas

Concernant la durée que pourrait avoir ce couvre-feu, le ministre de l’Intérieur a rappelé la durée légale, de 12 jours, mais qui peut être prolongée avec l’autorisation de l’Assemblée. Tout dépendra en fait de l’évolution de la situation sanitaire. Le Sénégal enregistre ce mercredi 192 nouveaux cas. Pour rappel, au bout de 3 mois lors du premier état d’urgence, des manifestations de ras-le-bol avaient secoué plusieurs villes du pays.

Aucune nouvelle annonce a été faite concernant les écoles et les universités, qui fonctionnent. Le chef de l’État a par ailleurs indiqué que les contrôles sanitaires aux frontières seront renforcés. Il demande également au comité de gestion des épidémies de lui soumettre une stratégie de vaccination, pour cibler en priorité le personnel médical.