Covid-19 au Sénégal: un Noël très particulier pour les chrétiens

·2 min de lecture

Noël dans le contexte de crise sanitaire. Au Sénégal, pays qui comprend environ 5% de chrétiens, les célébrations se tiennent dans le respect des mesures barrières. Le pays fait face à une recrudescence des cas de Covid-19 (157 nouveaux cas et 3 nouveaux décès jeudi 24 décembre). Pour les fidèles, la traditionnelle veillée de Noël était bien particulière. Reportage à la paroisse Notre Dame des Anges, dans le quartier de Ouakam à Dakar.

Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac

Il y a bien eu de l’entrain dans les chants de la messe de Noël. Mais pour Vincent, paroissien, ça n’est pas un Noël comme les autres : « Normalement, on a l'habitude de se souhaiter un joyeux Noël en se tenant par les mains. Et d'habitude, on s'invite en communion avec nos frères musulmans. Là, on ne peut pas le faire. »

► À écouter aussi : Dakar au temps du Covid-19

Pas de poignées de mains, en effet. Des scotchs sont placés sur les bancs pour délimiter les emplacements. Pas de quête durant l’offertoire non plus : des urnes sont placées à l’entrée de l’Église. C’est un Noël différent, mais pour une jeune fidèle, l’essentiel est que le Covid-19 ne l’empêche pas de prier.

Au Sénégal, les églises, fermées au mois de mars dernier, n’ont rouvert que début novembre pour la Toussaint. Pour l’abbé Vivian Nadjack, vicaire de la paroisse, ce Noël inédit reste un moment de joie :

« On n'a pas célébré les plus grandes fêtes de l'Église catholique. Donc, quand on a la chance de pouvoir fêter Noël, ce n'est que du bonheur. »

Les messes se poursuivront ce 25 décembre, mais face à l’augmentation « préoccupante » des cas de Covid-19 dans la région de Dakar, le gouverneur a rappelé jeudi la stricte application des mesures, notamment le port du masque obligatoire.