Covid-19 au Royaume-Uni: malgré un record de cas, les Londoniens se disent protégés

·1 min de lecture

Le pays a enregistré 45 000 nouveaux cas de contamination au coronavirus ce mercredi 13 octobre. Un niveau pas atteint depuis juillet. Si le nombre de cas quotidiens reste élevé depuis trois mois, les hospitalisations augmentent lentement, grâce à la vaccination qui réduit les risques de formes graves, selon les autorités. Malgré les chiffres alarmants, les usagers du métro londonien se sentent protégés et ont pratiquement abandonné les gestes barrière.

Avec notre correspondante à Londres, Marie Boëda

Jamie sort du métro et ne porte pas de masque. Il a arrêté de le faire en juillet quand toutes les restrictions ont été abolies. « Je ne suis pas très inquiet vous savez, je suis doublement vacciné, explique-t-il. Je fais attention, mais je ne pense pas que le masque soit si important. »

Près de 80% de la population britannique est complètement vaccinée contre le Covid-19. Ce qui justifie, pour certains, d’arrêter de porter le masque. Et même si les transports londoniens demandent de le garder, personne ne surveille.

Si Linda se réjouit que la vie reprenne, elle ne s’attendait pas à une hausse des contaminations : « 45 000, okay… Peut-être que je devrais être plus inquiète. Je suis un peu en colère, c’est une question de société de mettre le masque. On protège aussi les autres donc on doit le porter. »

« Il faut bien vivre »

Catherine attend sur le quai, elle s'assoit sur un siège pour lire son journal. Elle fait attention et dit ne pas encore oser retourner au théâtre ou au cinéma. « J’entends que des personnes attrapent le Covid-19, même quand elles ont reçu deux doses et un booster : ça fait peur, s’inquiète-t-elle. Dans le métro, beaucoup trop de personnes ne portent pas de masque. »

« Il faut bien vivre », lance un passager qui manque de rater son métro et qui ne veut plus de restrictions.

Mercredi 13 octobre, 157 décès liés au coronavirus ont été répertoriés. Soit une hausse de 22% par rapport à la semaine dernière.

À lire aussi : Covid-19 au Royaume-Uni: le gouvernement a commis de «graves erreurs», selon un rapport

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles