Covid-19 : au Liban, ruée sur les magasins d'alimentation avant un reconfinement strict

Aurélien Colly
·1 min de lecture

L'ambiance est chaotique dans un supermarché de Beyrouth avant la mise en place d'un confinement strict dans tout le pays. À peine remplis, les rayons sont vidés : "Le fromage, le jambon, les pommes de terre", énumère un client. On fait la queue dehors car il y a trop de monde à l'intérieur, et on fait la queue dedans car les caddies débordent.

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France et dans le monde dans notre direct

Au Liban, les contaminations ont explosé ces derniers jours. Pour tenter de ralentir cette progression alors que le système de santé est saturé, tout le pays va être reconfiné pour la période allant du jeudi 14 au 25 janvier, avec un interdiction de sortir de chez soi toute la journée. Même les magasins d’alimentation vont devoir fermer, les Libanais se ruent donc dans les supermarchés pour faire des provisions.

"C'est de la faute du gouvernement"

"J'ai fait mes courses en deux temps. J'ai acheté hier et encore aujourd'hui", explique Youssef. Il doit aussi ravitailler sa sœur, une infirmière récemment contaminée qui est désormais cloîtrée chez elle. "Vous ne pouvez pas blâmer les gens qui viennent chercher ce dont ils ont besoin. C'est de la faute du gouvernement qui ne planifie jamais et qui prend tout le monde de court", s'agace ce quadragénaire. "C'est le gouvernement qu'il faut blâmer (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi