Covid-19 : "Au détour d'une phrase, le président a envoyé tous les étudiants chez eux. C'est une génération sacrifiée"

franceinfo
·1 min de lecture

"Au détour d'une phrase, le président de la République, ce soir, a finalement envoyé tous les étudiants de France chez eux", a réagi Thomas Clay, administrateur provisoire de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, mercredi 28 octobre sur franceinfo, après l'annonce par Emmanuel Macron d'un reconfinement nationaljusqu'au 1er décembre. Le chef de l'Etat a notamment indiqué que "les facultés et établissements d'enseignement supérieur assureront des cours en ligne".

"2,7 millions d'étudiants qui sont renvoyés chez eux. C'est une génération qui est un peu sacrifiée", déplore Thomas Clay. Il exprime "un sentiment de tristesse". "Les universités sont là pour enseigner aux étudiants et les voir repartir chez eux dans ces conditions-là est évidemment une déception.

Les étudiants de première année, qui ont déjà une année difficile l'année dernière, vont de nouveau avoir une année compliquée.

Thomas Clay, administrateur de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonnede la Sorbonne

à franceinfo

Thomas Clay exprime également "un sentiment de responsabilité" : "Nous appliquerons les consignes qui sont indiquées." Mais il pointe "une situation totalement paradoxale". "Dans nos universités, explique-t-il, il n'y aura plus d'étudiants, mais il n'y aura plus que des personnels. Il n'y aura plus que des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi