Covid-19 : au CHU de Lille, plus de 600 personnels soignants manquent à l'appel

·1 min de lecture

Le variant Omicron semble déjà désorganiser la France. La durée de l'isolement, lorsque l'on est positif ou cas contact au Covid-19, peut aller jusqu'à 17 jours actuellement. Avec la montée en puissance de l'épidémie, cela risque de poser de gros problèmes d'organisation à la rentrée.

Au CHU de Lille, le personnel soignant est déjà affecté par des problèmes organisationnels. Chaque jour, il manque 600 soignants sur place, soit "une centaine d'absents par jour supplémentaire par rapport à la même période de l'année dernière", explique Frédéric Boiron, le directeur général de l'hôpital.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Une progression d'un 1% en un an 

Un absentéisme qui "représente à peu près 10 à 11% de nos effectifs, et qui a progressé d'à peu près 1% par rapport à l'année dernière à la même époque", assure-t-il. Comment expliquer ces chiffres ? Pour le directeur, "c'est lié beaucoup aussi à la fatigue, à la saturation" puisque "le personnel est extrêmement mobilisé depuis deux ans" en raison de la crise sanitaire.

>> LIRE AUSSI - Avenir de l'hôpital public : des soignants de toute la France mobilisés à Paris

Sans oublier que le personnel soignant "a les mêmes contraintes que les autres dans sa vie", détaille-t-il, en mentionnant les maladies, ou encore les "problèmes de garde d'enfants et de proches". "C'est une réalité humaine toute simple dans une population professionnelle extrêmement sollicitée."

De l'importance de la vaccination

Selon Frédé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles