Covid-19 au Brésil: cinq millions d'enfants en décrochage scolaire, une situation critique

·2 min de lecture

Au Brésil, le Covid-19 a un impact lourd sur l'éducation des jeunes. En moyenne, dans le monde, les enfants ont perdu 20 semaines de cours, contre 30 en Amérique latine, selon l'Unicef.La situation est particulièrement critique au Brésil.

En Amérique latine, il y a encore actuellement de nombreux pays qui ont des écoles entièrement fermées. Quelques pays les ont rouvertes. Mais il y a des pays comme le Brésil, où il y a des États qui ont une activité présentielle et beaucoup qui n’ont pas encore d’activité présentielle alors que le pays est toujours confronté à une flambée épidémique hors de contrôle.

Cela inquiète Florence Bauer, la représentante de l’Unicef au Brésil, qui craint des conséquences à long terme: « Au Brésil, on a beaucoup d’enfants et d’adolescents qui sont privés d’éducation présentielle depuis plus d’un an. On est dans un pays où l’on a presque 5 millions d’enfants qui vivent dans des maisons qui n’ont pas accès à internet, où souvent il va y avoir un portable pour toute une famille, où des gens sont dans des espaces réduits. La capacité de concentration est donc très difficile. »

C’est pour cela que, selon les données recueillies par Unicef, il y a un fort décrochage scolaire: « On estime déjà à 5 millions d’enfants et d’adolescents qui sont détachés de l’école et cela nous ramène à 20 ans en arrière si ces enfants et adolescents ne revenaient pas à l’école », explique Florence Bauer.

Le Brésil est l'un des pays le plus durement touché par la crise sanitaire. Le pays compte désormais 328 206 décès depuis le début de la pandémie de Covid-19.

À écouter: Le Brésil dépasse les 300 000 victimes du Covid-19, la population s’indigne

Ce contenu peut également vous intéresser :