Covid-19 au Brésil: des centaines d’ONG et entreprises s’unissent pour accélérer la vaccination

·2 min de lecture

Le Brésil a déjà vacciné 4 millions de personnes contre le Covid-19, mais cela ne correspond qu'à 2 % de la population. Environ 400 entreprises et d’ONG ont alors créé le mouvement « Unis pour le vaccin » afin de vacciner et protéger la population le plus vite possible, et dépasser les polémiques qui y ont transformé le vaccin en un débat politique.

Avec notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard

L’initiative « Unidos pela vacina » (« Unis pour le vaccin ») veut apporter une aide pour que la campagne de vaccination se déroule le mieux possible, notamment en termes de logistique dans un pays de 212 millions d’habitants et aux dimensions continentales.

Le collectif, qui se présente comme « apolitique », veut aussi permettre au personnel soignant de travailler dans de bonnes conditions et repérer les carences logistiques dans les quartiers défavorisés et les régions isolées.

« Durant la première phase de la pandémie, le Brésil a échappé au chaos social grâce à l’union entre les chefs d’entreprise et les ONG, comme la Centrale Unie des Favelas (Cufa), par exemple, explique Renato Meirelles, président de l’institut Locomotiva, qui fait partie de l’initiative. Maintenant avec la deuxième vague, il est clair que l’on ne pourra s’en sortir que grâce à une vaste campagne de vaccination, et encore une fois les entreprises rejoignent les ONG, qui sont celles qui savent ce qui se passe dans les quartiers défavorisés. »

La vaccination a commencé relativement tard au Brésil, et il y a encore peu de doses disponibles. « Unis pour le vaccin » veut accélérer le programme de vaccination et atteindre l’ensemble des Brésiliens d'ici le mois de septembre. Un objectif ambitieux : plusieurs chercheurs ont estimé que, si la campagne de vaccination se poursuit au rythme actuel, il faudrait plus de quatre ans pour immuniser toute la population brésilienne.

À lire aussi : Covid-19: «Butantan», l'hymne brésilien de MC Fioti pour le vaccin Coronavac