Covid-19 au Brésil : le carnaval de Rio annulé en 2022

·1 min de lecture
En février 2020, 7 millions de personnes avaient participé au célèbre carnaval de Rio, au Brésil.

Les traditionnels défilés dans la rue n’auront pas lieu pour la deuxième année consécutive, dans un contexte de flambée épidémique liée au variant Omicron.

Mardi 4 janvier, les autorités de Rio de Janeiro ont décidé de suspendre les traditionnels défilés de rue massifs du prochain carnaval. En cause : la progression du variant Omicron liée aux fêtes de fin d’année. « Le carnaval de rue tel qu’il s’est déroulé jusqu’en 2020 n’aura pas lieu en 2022 », a annoncé le maire de Rio, Eduardo Paes, dans une émission en direct sur les réseaux sociaux, avançant les difficultés à contrôler ces festivités dans une période d’infections croissantes au Covid-19.

L’édile de la Ville merveilleuse brésilienne a fait cette annonce après une réunion avec les représentants des groupes musicaux de quartier (les blocos) qui animent habituellement ce carnaval populaire. Le défilé des écoles de samba dans le sambodrome est pour l’instant maintenu, pour fin février. Le carnaval de rue de Rio est annulé pour la deuxième année consécutive pour cause de pandémie.

À LIRE AUSSI - Émilie Aubry : « Le Covid-19 est intrinsèquement géopolitique ! »

En 2020, 7 millions de personnes avaient participé au carnaval

Eduardo Paes a précisé qu’il avait été proposé de faire des événements dans trois parties différentes de la ville, mais les blocos ne l’ont pas accepté. Ceux-ci comptent lui faire une « contre-proposition ». Lors du carnaval de 2020, quelque 7 millions de personnes avaient participé aux festivités de rue. Le Brésil est le deuxième pays du monde le plus endeuillé par la pandémie, derrière les États-Unis, avec environ 620 000 décès dus au coronavirus.

VIDÉO - "Triste" week-end sans carnaval à Rio de Janeiro

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles