Covid-19 : au bord de la saturation, les hôpitaux d'Ile-de-France transfèrent des patients

Un patient atteint du Covid-19, dans un état grave, est transporté en hélicoptère. Évacué d'Ile-de-France, il est pris en charge par le CHU de Nantes (Loire-Atlantique). Comme lui, deux autres patients ont été transférés d’Ile-de-France pour soulager les services hospitaliers de la région, au bord de la saturation. "Pour l’instant, la stratégie en Ile-de-France, ce sont des transferts de drainage, donc des transferts en petite quantité mais tous les jours", explique François Braun, président de Samu-urgences de France. "Les transferts de masse devraient arriver en milieu ou fin de semaine prochaine". Un rapport bénéfices-risques qui n’est pas au rendez-vous Ces transferts pourraient cette fois s'organiser en train. "C'est complètement inadapté, on prend des risques (…). Le rapport bénéfices-risques de ces transferts, n'est pas au rendez-vous", met en garde le médecin urgentiste Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes de France (AMUF). Pour éviter l'afflux de nouveaux patients franciliens, la campagne de vaccination s'accélère, avec l'appui des pompiers, désormais autorisés à administrer des doses de vaccin.