Covid-19 : "On attend une parole qui vient d'en haut et qui finalement se dilue dans l'inefficacité", dénonce le professeur André Grimaldi

franceinfo
·1 min de lecture

Invité de franceinfo mercredi 3 février, André Grimaldi, professeur émérite à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, fondateur du collectif Inter-Hôpitaux signe avec d'autres professionnels de santé, une tribune dans Le Monde où les signataires affirment qu'il faut "monter des digues" pour éviter une quatrième vague épidémique de Covid-19.

Pour André Grimaldi, le gouvernement doit aussi mieux expliquer les prises de décisions aux Français : "On attend une parole qui vient d'en haut et qui finalement se dilue ensuite dans l'inefficacité, faute de débat démocratique. (...) Les Français devraient savoir ce qui se passe, ce qui se discute."

franceinfo : Quelles digues peut-on mettre en place pour éviter une quatrième vague ?

André Grimaldi : Le problème du confinement est d'abord celui du déconfinement. C'est très efficace un confinement, mais il faut pouvoir en sortir. Or, on a vu que la France en était incapable après la première et la deuxième vague. Nous sommes maintenant en cours de troisième vague. On a ce débat : faut-il confiner, pas confiner ? Le gouvernement va décider. Mais la vraie question, c'est pourquoi on est incapable de déconfiner ? C'est parce que tout vient d'en haut. Les décisions sont uniformes, et sont difficilement applicables. Par ailleurs, on a fait des progrès dans le dépistage, mais on n'est pas bon dans le fait de tracer les cas contacts et on est très mauvais dans l'isolement.

L'isolement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi