Covid-19 : "On a atteint le sommet" de la seconde vague, selon un épidémiologiste

·1 min de lecture

L'annonce était prévisible : Jean Castex a indiqué jeudi soir que le confinement imposé pour juguler l'épidémie de coronavirus serait inchangé pour au moins deux semaines. Pour le Premier ministre, la récente tendance à la baisse du nombre de cas positifs est "fragile" et "à confirmer". Antoine Flahault, épidémiologiste et invité d'Europe Soir, estime que "c'est certainement le bon choix car on est au sommet" de la seconde vague de Covid-19 en France.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 12 novembre

"Maintenir cette pression collective"

Pour le directeur de l'Institut de la santé globale de l’université de Genève, en Suisse, "la bonne nouvelle est qu'on a atteint ce sommet et qu'elle commence déjà à redescendre". Cela n'implique pas, selon lui, un desserrement des contraintes actuelles : "Il faut maintenir cette pression collective sur le virus en ayant le moins d'interactions possibles, jusqu'à ce qu'on ait repris le contrôle de l'épidémie", insiste-t-il.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Vaccin contre le Covid : quels sont les obstacles qu'il reste à franchir ?

> Covid : faut-il s'inquiéter si les maux de tête persistent après la guérison ?

> Education : le premier confinement a fait baisser le niveau des élèves et creusé les inégalités

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

S'il faut donc poursuivre les efforts décidés il y a près de ...


Lire la suite sur Europe1