Covid-19 : avec Asia, l'infirmière des quartiers Nord de Marseille solidaire d'étudiants en détresse à Aix-en-Provence

France 2
·1 min de lecture

Des cours en ligne qui sautent parce que le logiciel de visioconférence bogue ou des ventres vides, c’est souvent ça, le quotidien d’étudiants après un an de crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus Covid-19. Ce jour-là, l’infirmière Asia, bien connue des habitants des quartiers Nord de Marseille à qui elle prodigue ses soins, va s’occuper des étudiants en détresse sur le campus d’Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône. Avec d’autres personnes, elle a notamment préparé en amont de nombreux colis à leur intention.

"On donne son nom, son prénom et son adresse mail, dit-elle aux jeunes qui font la queue dans le hall. C’est important pour nous parce qu’on veut garder un contact avec vous. Et ensuite, vous entamez la chaîne. Tout ce qui est hygiène va vous être donné à la pièce. Vous remplirez les poches, les chaussettes… Allez, on y va !" Chaque jeune fait le tour des tables pour recevoir ce dont il a besoin. Des vivres, mais aussi des produits nécessaires dans la vie de tous les jours : rasoirs, papier toilette…

"Voir des jeunes de l’âge de mes enfants dire qu’ils sont malades et pas suivis, c’est très dur"

Asia et ses collègues prennent aussi le temps d’écouter ces étudiants privés également des petits boulots qui leur permettaient de subvenir à leurs besoins essentiels. "Ça va aller… Vous n’êtes plus toute seule maintenant. Si vous avez un problème, vous m’appelez, vous n’hésitez pas", dit-elle à une jeune fille diabétique sous insuline. "Elle n’a pas de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi