Covid-19 : après la mort de deux patients, faut-il s'inquiéter du variant Delta ?

·1 min de lecture

Gare au variant Delta. Initialement découvert en Inde, ce variant du Covid-19 est plus contagieux et pourrait provoquer un rebond épidémique dès cet été si rien n'est fait pour le contrer, avertissent les autorités sanitaires. La Grande Bretagne, le Portugal, la Russie ou Israël connaissent déjà une recrudescence en partie liée à ce variant dont on a aussi découvert une version légèrement différente, le "Delta Plus".

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici 

La vaccination, la clé pour éviter une quatrième vague

En France, le variant Delta représente actuellement 10% des contaminations au niveau national et déjà 70% dans les Landes, seul département toujours au-dessus du seuil d'alerte en France. Dans le Gers, deux personnes en sont mortes. Âgées de 42 et 60 ans, elles avaient été admises en réanimation au centre hospitalier d'Auch ces derniers jours, avec un profil particulier, précise le représentant de l'Agence régionale de santé dans le département, Jean-Michel Baylet. "Ce sont des personnes qui avaient des comorbidités et n'étaient pas vaccinées, parce qu'elles étaient apparemment dans le refus ou la non-vaccination. L'appel qui est lancé est donc un appel au dépistage et un appel à la vaccination, seule protection efficace contre le variant."

Au total, 14.000 doses de vaccin de Pfizer sont disponibles dans le département du Gers. L'enjeu est d'empêcher la circulation de ce variant qui n'est a priori pas plus mortel, mais 40 à 6...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles