Covid-19 : après plus d'un an et demi de fermeture, l'Australie rouvre ses frontières

·1 min de lecture
Un homme marche dans une rue déserte de Sydney, Australie.

Près de 600 jours après avoir décidé leur fermeture, Canberra a officiellement levé ce lundi les restrictions à ses frontières.

L'attente était interminable pour tous les Australiens qui souhaitaient rentrer au pays et qui étaient dans l'impossibilité de le faire depuis plus d'un an et demi. Leur calvaire a officiellement pris fin ce lundi 1er novembre. Retour en arrière : le 20 mars 2020, l'île continent avait instauré l'une des fermetures des frontières les plus strictes au monde afin de se protéger de la pandémie de Covid-19. Des dizaines de milliers d'Australiens vivant à l'étranger se sont retrouvés incapables de rejoindre leur pays natal durant 19 mois. Les vols étaient rares et les ressortissants autorisés à rentrer devaient effectuer une coûteuse quarantaine de 14 jours à l'hôtel.

Les deux plus grandes villes du pays, Sydney et Melbourne ont décidé d'abandonner ces mesures et les Australiens entièrement vaccinés peuvent désormais voyager sans quarantaine. La compagnie australienne Qantas avait cloué au sol une grande partie de sa flotte et son PDG Alan Joyce s'est réjouit de cette reprise des vols internationaux qui « a mis longtemps à arriver ». « C'est merveilleux de voir que les Australiens peuvent retrouver leurs proches après une si longue période de séparation », a-t-il déclaré.

À LIRE AUSSI Origine du Covid : les découvertes d?un groupe de chercheurs rebelles

Un million d'étrangers bloqués en Australie

« C'est un grand jour pour l'Australie », a déclaré le Premier ministre Scott Morrison, publiant sur Facebook un message affirmant que le pays était désormais « prêt à [...] Lire la suite

VIDÉO - Open d'Australie: pas de vaccin, pas de tournoi, annonce un responsable

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles