Covid-19 : après Charles et William, un membre de la famille royale touché à son tour

·1 min de lecture

La famille royale britannique n'a décidément pas de chance. En mars dernier, Clarence House révélait, dans un communiqué, que le prince Charles avait été diagnostiqué positif au coronavirus. En apprenant la nouvelle, et alors que son épouse Camilla Parker Bowles avait elle aussi été testée, le père des princes William et Harry était parti s'isoler dans son manoir de Birkhall en Écosse. En novembre dernier, une autre nouvelle a fait trembler la Couronne : The Sun annonçait que le duc de Cambridge, l'aîné du prince Charles, avait lui aussi été frappé par le Covid-19 en avril dernier. Afin de ne pas inquiéter les Britanniques, l'époux de Kate Middleton a fait le choix de garder secret ce diagnostic. Après eux, c'est la princesse Michael de Kent qui est à son tour tombée malade.

Selon une information rapportée par The Sun on Sunday, l'épouse du cousin de la reine Elizabeth II aurait été placée en quarantaine au palais de Kensington, après avoir été diagnostiquée positive au coronavirus. Toujours selon nos confrères, la princesse, âgée de 75 ans, était malade "depuis près d'un mois" et semblait ignorer qu'elle souffrait des effets du Covid-19. "La femme de ménage de la princesse Michael de Kent est tombée malade il y a trois semaines et HRH a été immédiatement testée et s'est avérée positive pour Covid", a indiqué son porte-parole, Simon Astaire, au Sun.

Celle qui est également connue sous le nom de "princesse Pushy" présentait donc plusieurs symptômes liés au coronavirus, tels qu'"une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Meghan Markle et Harry ont remboursé les travaux de Frogmore Cottage grâce à Netflix
Miss France 2021 : Iris Mittenaere présidera le jury de la cérémonie
Emmanuel Macron "prudent" : la formule choc qu'il ne prononcera pas
Melania Trump investie avant son départ de la Maison Blanche : ce changement notable
« William était absolument livide »: le jour où Diana a déclenché la colère de son fils aîné