Covid-19: après un carnaval dans une commune de l'Hérault, le préfet dénonce l'explosion du taux d'incidence

Clément Boutin
·1 min de lecture
Des gendarmes (photo d'illustration). - -
Des gendarmes (photo d'illustration). - -

Jacques Witkowski, le préfet de l'Hérault, a dénoncé mardi, lors d'une conférence de presse, la tenue d'un carnaval, pourtant interdit par la préfecture, dans la commune de Cournonterral, près de Montpellier. Un événement qui a provoqué une flambée des cas de Covid-19 selon lui, rapporte Midi Libre.

"On avait un taux d’incidence de 200, il est passé à 704 aujourd’hui [mardi, ndlr]. Continuez comme ça, on va s’en sortir c’est sûr", s'est-il indigné, selon le quotidien. Avant d'ajouter: "Vive le carnaval!"

Le 17 février, lors de ce rassemblement organisé chaque année, intitulé fête des Pailhasses, 32 verbalisations ont été dressées pour non-port du masque non-respect du couvre-feu. Une enquête administrative a été ouverte par la préfecture pour identifier les initiateurs de ce rassemblement. Les gendarmes ont interrogé une vingtaine de personnes.

Article original publié sur BFMTV.com