Covid-19 : après un an de calvaire, Daniel Birfet témoigne

Avant le 24 mars 2020 et l’infection au Covid-19, Daniel Birfet faisait des centaines de kilomètres à vélo et vivait en Charente-Maritime. “Maintenant, je suis plus fatigable que je l’étais donc je n’entreprendrai pas les choses que je faisais avant, mais ça ne me gêne pas du tout”, témoigne-t-il au micro de France Télévisions. Changement de vie et de philosophie Les petits riens du quotidien sont devenus de grands bonheurs. Il y a un an, quand le virus le fauche, il reste 120 jours dans le coma, quatre mois en réanimation et puis des mois de rééducation. Un calvaire vécu aussi par sa compagne Mylène Nanot. Le couple s’est installé à Libourne (Gironde), près de l’hôpital où Daniel Birfet, 76 ans, est suivi. L’ancien ingénieur se donne trois mois pour réaliser son rêve : reprendre la route sur son vélo.