Covid-19 : ce que nous apprend le dernier avis du Conseil scientifique sur le variant P.1 détecté au Brésil

franceinfo
·1 min de lecture

"Un risque d'extension du variant P.1 doit être pris en compte durant l'été 2021." Dans un avis datant du 16 avril (PDF) mais mis en ligne dimanche 18 avril, le Conseil scientifique sur le Covid-19 se concentre sur la lutte contre le variant P.1 détecté pour la première fois en décembre dernier au Brésil. Il alerte notamment sur son "niveau de transmission élevé". Franceinfo fait le point sur ce que nous apprend cet avis sur ce variant.

Il est dominant en Amérique du Sud

Détecté pour la première fois le 6 décembre 2020 à Manaus au Brésil, le variant P.1 (son nom scientifique) "est rapidement devenu majoritaire au Brésil, où il représente entre 60 et 80% des nouveaux cas", décrit le Conseil scientifique. Il a ensuite touché de nombreux autres pays de la région. "Actuellement, le variant P.1 se diffuse de façon rapide et non-contrôlée dans un certain nombre de pays d'Amérique du Sud", alerte le Conseil scientifique.

"Il semble que sa diffusion est une conséquence d'une plus grande contagiosité et de l'absence totale de contrôle au Brésil qui lui a permis de s'étendre aux pays limitrophes voire au continent entier."

Le Conseil scientifique

dans son avis daté du 16 avril

Ce constat pousse le Conseil scientifique à recommander des mesures de restrictions et d'encadrement des voyages depuis ces pays. Elles ont été en partie prises en compte dans les annonces du gouvernement faites samedi 17 avril.

Son niveau de transmission est élevé

"Compte tenu de ses mutations, notamment N501Y, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi