Covid-19 : une application pour retrouver l'odorat

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Loss of smell. Woman not able to smell the scent of a lemon. Loss of smell is a possible symptom of Covid-19, the disease caused by the new coronavirus SARS-CoV-2.

La société Kelindi a mis au point une application web gratuite pour aider les patients à retrouver l’odorat perdu à cause du Covid-19.

De nombreux patients atteints par le Covid-19 souffrent d’une perte de l’odorat. Cette anosmie s’installe parfois plusieurs semaines et ne disparait pas avec les autres symptômes. Chez 10 à 15% des patients, elle perdure même des mois. Si la perte de l’odorat est un trouble bénin, il peut toutefois altérer la qualité de vie des patients et impacter le quotidien.

VIDÉO - Coronavirus : la perte du goût et de l'odorat ne sont pas inquiétants

La société Kelindi a mis au point une application web gratuite pour tenter de venir en aide à ceux qui ne parviennent pas à retrouver l’odorat. “L’objectif de l’application est d’accélérer la récupération olfactive par un coaching et un suivi personnalisé du trouble de l’odorat. Elle n’est pas indiquée pour les troubles du goût, sans troubles de l’odorat”, résume le site internet baptisé “Covidanosmie”.

Quatre huiles essentielles

Cette application a été mise au point par le Pr Fabrice Denis, médecin au Mans et co-fondateur de la société Kelindi. “La rééducation olfactive est une technique validée dans les anosmies post-infectieuses depuis 2014 et recommandée par les sociétés savantes pour accélérer la récupération avec près de 63% d’amélioration de l’anosmie”, explique le Pr Denis cité par Sud Ouest. Le protocole de cette application a été validé par le Pr Sylvain Morinière, chef du service d’ORL du CHU de Tours. Concrètement, il repose sur l’inhalation matin et soir de quatre huiles essentielles : clou de girofle, eucalyptus, citron et géranium. Une manœuvre à renouveler jusqu’au retour de l’odorat. La société Kelindi souligne qu'une “évaluation des données des utilisateurs qui accepteront de participer à une étude clinique non-nominative sera réalisée. Elle validera le taux et la vitesse de récupération de l’odorat dans cette indication particulière liée à la COVID-19”.

Si l’inscription sur le site est totalement gratuite, la société propose à la vente les quatre flacons d’huiles essentielles bio à haute concentration pour 39 euros.

Ce contenu peut également vous intéresser :