Covid-19 : en Angleterre, les chauffeurs français s'impatientent

Le Royaume-Uni se trouve un peu moins isolé du reste de l’Europe depuis que les Français, dont de nombreux chauffeurs routiers, ont été autorisés à franchir la frontière, mercredi 23 décembre, pour rejoindre la France. Toutefois, ils doivent avoir en leur possession un test négatif au Covid-19 datant de moins de 72 heures. En pratique, des milliers de chauffeurs sont toujours bloqués et commencent à perdre patience. Des chauffeurs exaspérés Certains sont mêmes très en colère et tentent de forcer le passage. Les tests, quant à eux, ne sont toujours pas disponibles pour tout le monde même si des antigéniques sont petit à petit distribués aux intéressés. Ces derniers recevront ensuite leur laisser-passer sur leur téléphone. D’autres chauffeurs, testés négatifs, se retrouvent quand même dans l’impossibilité de repartir à cause des embouteillages.