Deux autotests gratuits par semaine pour tous les Anglais

Paul Guyonnet
·Journaliste
·1 min de lecture
En Angleterre, les adultes ne présentant pas de symptômes du covid-19 vont pouvoir s'auto-tester gratuitement deux fois par semaine (photo prise le 25 mars aux Pays-Bas). (Photo: Remko de Waal / ANP / AFP)
En Angleterre, les adultes ne présentant pas de symptômes du covid-19 vont pouvoir s'auto-tester gratuitement deux fois par semaine (photo prise le 25 mars aux Pays-Bas). (Photo: Remko de Waal / ANP / AFP)

CORONAVIRUS - L’Angleterre a déjà les yeux tournés vers l’avenir. Alors que près de la moitié de la population adulte a désormais reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, outre-Manche, on commence à plancher sur le retour à la vie normale. C’est ainsi que les dispositifs visant à surveiller l’épidémie s’adaptent progressivement.

Ce lundi 5 avril, le gouvernement a notamment annoncé une nouvelle stratégie de tests en Angleterre, visant à identifier au plus vite les individus encore porteurs du virus. Tous les adultes asymptomatiques -car un tiers des personnes contaminées par le coronavirus sur trois ne ressentent aucun symptôme, a déclaré le ministre de la Santé Matt Hancock- pourront obtenir gratuitement en pharmacie des autotests à réaliser deux fois par semaine, de manière à vérifier régulièrement qu’ils ne sont pas porteurs du Sars-CoV-2.

Ils devront ensuite enregistrer leurs résultats en ligne, et dans le cas où ils seraient positifs, s’isoler immédiatement et prendre un rendez-vous en pharmacie pour confirmer ce premier test avec un test PCR. “Les tests réguliers sont au cœur de nos projets pour rouvrir la société et l’économie, en aidant à supprimer et à contrôler la transmission du virus”, résume le communiqué gouvernemental.

Multiplier les opportunités de dépistage

Par ailleurs, des campagnes de tests rapides en entreprise seront organisées. Plus de 100.000 sociétés en ont fait la demande, et le gouvernement propose désormais cette solution gratuitement à toutes les entreprises qui emploient au moins dix personnes.

Toujours dans le ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.