Covid-19 : un an après, leur petite entreprise n'est pas du tout en crise

Impossible de ne pas le croiser dans les rues de Bergerac (Dordogne). Sur son vélo, Jacques Vaillant parcourt près de 70 km par jour. Lors du premier confinement, il confiait avoir doublé sa clientèle. Un an après, la demande n’a pas flanché. Le coursier assure toujours une trentaine de livraisons par jour et il se voit même obligé d’en refuser. +13% de CA pour une coopérative d'agriculteurs L’année a également favorisé les ventes en circuit court. Ce magasin proposant des produits locaux situé à Périgueux (Dordogne) enregistre 13% d’augmentation de son chiffre d’affaires cette année. “De manière générale, l’effet Covid a été plutôt bon pour nous”, estime le président des producteurs, Olivier Beaucamp. Le secteur immobilier a vu aussi son activité s’intensifier. La demande avait explosé lors du premier confinement. Un an plus tard, la tendance subsiste, provoquant même une pénurie d’offres sur le marché.