Covid-19 : un an après le début de la crise sanitaire, l'Italie se reconfine

France 2
·1 min de lecture

Un an après le début de la crise sanitaire, l'Italie connaît un nouveau rebond de l'épidémie. Le taux de contamination augmente de manière très importante, plus de 28 000 cas ont été détectés vendredi 12 mars, portant à 500 000 le nombre d'Italiens actuellement positifs. Le pays s'apprête à vivre un nouveau confinement. "La décision est tombée ce soir, c'est un nouveau reconfinement quasi-général du pays, toutes les régions passent soit en rouge soit en orange, l'unique différence ce sont les écoles qui restent ouvertes dans les régions oranges", rapporte le journaliste Alban Mikoczy en direct de Rome.


Les soignants ont été vaccinés


Un an après, à l'hôpital de Crémone, en Lombardie, les médecins voient la vague remonter avec inquiétude. Une médecin avait lancé un cri d'alerte à la télévision italienne le 10 mars 2020 en demandant aux habitants de rester chez eux, craignant que l'hôpital "s'effondre". De leur côté, les Italiens avaient bien accepté le confinement. Néanmoins, au moins 110 médecins avaient perdu la vie. Il n'y avait plus assez de lits, de respirateurs et d'oxygène. Bonne nouvelle cependant : un an plus tard, le personnel soignant sait quels examens pratiquer et quels traitements sont efficaces. Si l'équipe médiale n'est pas pas plus nombreuse, les équipements sont meilleurs et en nombre suffisant. Les soignants ont été vaccinés et se sentent ainsi mieux protégés.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi