Covid-19 : les Allemands seront "vaccinés, guéris ou morts" à la fin de l’hiver

·1 min de lecture

"Vacciné, guéri ou mort" à la fin de l'hiver : l'Allemagne a fait part de sa vive inquiétude lundi face à l'explosion des contaminations au Covid-19. Dans une formule choc, le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a prévenu que "chacun ou presque sera vacciné, guéri ou mort" d'ici "vraisemblablement la fin de l'hiver" en raison de la propagation du variant Delta "très, très contagieux" qui fait des ravages depuis plusieurs semaines. 

Il a également appelé les Allemands à "urgemment" se faire vacciner, en particulier dans les régions du sud et de l'est, cette nouvelle vague étant attribuée notamment, selon les experts, à un taux de vaccination (68%) parmi les plus faibles de l'Europe occidentale. 

Une "situation hautement dramatique"

Alors que le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes a franchi un record de plus de 65.000 la semaine dernière, la chancelière Angela Merkel, sur le départ, a-t-elle aussi lancé une mise en garde face à une "situation hautement dramatique". Les restrictions actuelles ne sont "plus suffisantes", a-t-elle averti, quatre jours seulement après avoir décidé avec son probable successeur Olaf Scholz de sévères mesures coercitives à l'endroit des non-vaccinés. Mais cette nouvelle vague a été modélisée dès le 8 juillet dernier par les spécialistes, c'est donc le parti de la chancelière qui a refusé de durcir le ton au mois d'octobre.

>> LIRE AUSSI - Covid : Delfraissy prédit "des semaines pas faciles" dans les hôpitaux

Des projections à 1...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles