Covid-19 en Allemagne : "Les virus n'ont aucune raison de s'arrêter aux frontières", réagit l'eurodéputée Fabienne Keller

franceinfo
·1 min de lecture

L’Allemagne a fermé dimanche 14 février en partie ses frontières avec la République tchèque et la région du Tyrol en Autriche pour contenir la diffusion des variants du coronavirus. Elle pourrait fermer la frontière avec la France dans les jours qui viennent. "Ce n'est pas efficace contre les virus qui n'ont aucune raison de s'arrêter aux frontières", a estimé lundi 15 février sur franceinfo Fabienne Keller, eurodéputée Agir la droite constructive.

franceinfo : Que pensez-vous de cette fermeture qui pourrait bientôt concerner la France ?

Fabienne Keller : Ce serait très grave qu'il y ait une fermeture des frontières. Dans nos territoires, on traverse la frontière naturellement pour aller travailler, pour ses études, parce qu'on a des amis de l'autre côté ou des proches. Cette réalité-là ne doit pas être empêchée. On démontre bien aussi que ce n'est pas efficace contre les virus qui n'ont aucune raison de s'arrêter aux frontières.

Pourtant, les frontières ont été fermées avec la Grande-Bretagne ?

La situation britannique est très particulière. Ils ne font pas partie de Schengen, ils ont fait le choix de quitter l'Union, donc c'était une décision un peu d'une autre nature. Dans nos territoires, la frontière est terrestre avec l'Allemagne, elle se traverse très facilement. Des économies se sont développées, notamment dans l'est de la France, et elles ne tiennent pas compte des frontières. C'est l'Europe qui avance. Faire réexister les frontières n'est pas le bon outil. Par (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi