Covid-19 en Algérie : "600 cas par jour, c'est véritablement effrayant", alerte un pneumologue algérien

franceinfo

L'Algérie doit ralentir son déconfinement. Le pays a enregistré jeudi 16 juillet un nouveau record de contamination, avec 585 cas recensés en 24 heures. Le confinement a été reconduit dans 29 préfectures dont celle d'Alger.

Pour le professeur Salim Nafti, ancien chef du service de pneumologie au CHU Mustapha Bacha d’Alger, et ancien président de la Société algérienne de pneumologie, interrogé vendredi sur franceinfo, il s'agit d'une "deuxième vague". En approchant bientôt les "600 cas par jour, c'est véritablement effrayant". Le professeur Salim Nafti pointe le manque de moyens des personnels de santé et craint "la catastrophe" si leur contamination se poursuit.

franceinfo : Est-ce qu'il y a une résurgence de l'épidémie en Algérie ?

Salim Nafti : Absolument. Je me suis permis de parler de deuxième vague. Les chiffres sont en nette progression. Il y a une accélération très importante de la circulation du virus dans notre pays. Ceci revient à plusieurs facteurs. Il y a d'abord le déconfinement qui a été décidé au début du mois de juillet.

On a libéré les transports, on a ouvert (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.