Covid-19 : des alertes pour prévenir du risque de transmission selon la météo

·3 min de lecture
Photo d'illustration

L'application MyPredict proposera bientôt d'alerter selon le risque de transmission du Covid, basé sur des critères météorologiques.

Bientôt des pushs ou des SMS pour vous alerter que les conditions météo sont favorables à la transmission du virus. La société Predict, spécialisée dans la gestion de risques et filiale de Météo France, va mettre en place sur son application un système d'alerte pour prévenir ses utilisateurs des conditions météorologiques favorables ou non à la transmission du virus.

L'application, qui existe déjà, permet d'alerter via SMS ou notification, les clients d'un risque météorologique, canicule, orage ou inondations, et de recommander le comportement à suivre selon les risques.

"Alerter pour adapter les comportements"

L'objectif du président de Predict, "c'est d'étendre ce système au Covid, en alertant les Français que la situation météo est propice à la transmission du virus, pour qu'ils adaptent leur comportement en renforcent leur vigilance : réduire leurs sorties, porter systématiquement le masque dehors, éviter les rassemblements...", nous explique Alix Roumagnac. 

Un système d'alerte qui serait basé sur les données des stations de Météo France et sur l'indice de transmissibilité mis au point par la société Predict, et basé sur les travaux du MIT. En mars 2020, l'université américaine remarque dans une étude que 90% des cas de transmission ont lieu dans des conditions météo très spécifiques. Les deux facteurs prépondérants : l'humidité et la température.

Un risque accru selon la température et l'humidité

Cette étude a servi de base à Predict, qui, en se basant sur les relevés des stations de Météo France et sur les indicateurs sanitaires comme le taux d'incidence ou les entrées à l'hôpital pour Covid, a défini les conditions météo qui favorisent la transmission du virus par gouttelettes.

Il en ressort que dans certaines conditions météo, entre -3 et +15 /18 degrés, et une humidité supérieure à 50 %, mais inférieure à un niveau de saturation, les conditions sont propices à la transmission du virus par gouttelettes, car ces conditions favorisent leur suspension dans l'air. Dans les autres conditions météo, elles tombent au sol ou s'évaporent, ce qui diminue donc le risque de transmission.

Des recommandations de comportement

"L'objectif, c'est qu'en se géolocalisant sur l'application ou en indiquant son adresse, les utilisateurs puissent savoir si les conditions météo sont favorables ou pas à la transmission du virus par gouttelettes et adapter leur comportement, comme aujourd'hui avec les risques météo", poursuit le président de Predict, qui espère pouvoir étendre le système d'alerte à l'international, ce qui est déjà le cas sur les alertes météo.

Selon les risques, un panel de recommandations oriente les utilisateurs sur la façon d'adapter leur comportement, comme c'est le cas en cas d'inondation.

Recommandations pour le risque d'inondation.
Recommandations pour le risque d'inondation.

"Selon le risque, il y aura des recommandations de comportement, comme éviter les grands rassemblements, porter un masque en extérieur... c'est encore en discussion", nous explique Alix Roumagnac, qui prévient que "l'idée n'est pas de dire qu'il n'y a pas de risque de contamination, mais d'alerter lorsque le risque est accru. Notre indice évalue le risque de transmissibilité par gouttelettes. C'est un risque important mais ce n'est pas le seul", précise le président de Predict, en référence notamment au risque de contamination par aérosol, longtemps sous-évalué. 

Alix Roumagnac précise que ce système ne doit pas entraîner "un relâchement des gestes barrières. Le risque réduit ne veut pas dire qu'il n'y a aucun risque", met en garde le président de Predict. Un nouveau service qui doit être disponible sur l'application gratuite MyPredict dans le courant du mois de mai.

Ce contenu peut également vous intéresser :