Covid-19 : Agnès Buzyn convoquée vendredi à la CJR pour une possible mise en examen

·1 min de lecture

L'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn est convoquée vendredi à la Cour de justice de la République à Paris en vue d'une possible mise en examen.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé qui avait démissionné mi-février 2020 au début de l'épidémie de Covid-19, est convoquée vendredi à la Cour de justice de la République (CJR) à Paris en vue d'une possible mise en examen, a appris l'AFP jeudi de source judiciaire, confirmant une information du Monde.

Cette convocation à la CJR, seule juridiction habilitée à juger des ministres dans l'exercice de leur fonction, a lieu dans le cadre de l'enquête menée depuis juillet 2020 sur la manière dont le gouvernement a géré cette épidémie.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles