Covid-19 : les agences d'intérim débordées face au boom de l'absentéisme

·1 min de lecture

Aucune entreprise n'est épargnée par la reprise épidémique. Alors que le variant Omicron continue de se propager de manière fulgurante dans tout le pays, les entreprises doivent s'organiser pour pallier les absences de leurs salariés, de plus en plus nombreuses. Beaucoup optent pour l'intérim. Mais les agences spécialisées peinent à suivre le rythme. 

Un début d'année sur les "chapeaux de roues"

Le gouvernement a eu beau réduire les délais d'isolement des cas Covid vaccinés, et même supprimer celui des cas contact, rien n'y fait. La gestion de l'absentéisme reste très difficile dans les entreprises . Résultat : elles sont nombreuses à avoir recours à l'intérim. "On est en plein boom, confie Gaëtan Deffrennes, le directeur général de Randstad. "C'est un début d'année sur les chapeaux de roues."

Chez Randstad, on note une hausse des demandes d'en moyenne 8% mais ce chiffre peut monter jusqu'à +20% dans certaines agences. C'est autour de Marseille que l'activité est la plus forte. Et ce n'est que le début. Selon le patron, Gaëtan Deffrennes, "les clients s'apprêtent à avoir encore plus d'absents et nous demandent d'avoir en vivier 10% d'intérimaires supplémentaires pour faire face à l'absentéisme qui va s'accélérer dans les jours qui viennent."

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Les agences d'intérim doivent gérer leur propre absentéisme lié au Covid

Il y a une double tension. D'une part, les entreprises ont plus de besoins. D'autre part, les agen...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles