Covid-19 en Afrique : ces variants qui pourraient changer la donne

·1 min de lecture
Les pays africains manquent de vaccins mais certains d’entre eux n’arrivent pas à administrer le peu de doses reçues.

REBOND. L’Afrique est touchée de plein fouet par une troisième vague à cause des variants qui circulent et compliquent la riposte alors que la vaccination piétine.

Alors que le nombre de cas de Covid-19 en Afrique dépasse tous les pics précédents, de nouveaux variants, comme Delta, se propagent plus rapidement, alimentant la troisième vague. Faut-il s'inquiéter ? Questions-réponses autour des enjeux socio-économiques qu'impose cette nouvelle donne.

À LIRE AUSSI Covid-19 : ces pays où la mortalité augmente

Quels sont les variants qui circulent en Afrique ?

Jusqu'ici, l'Afrique avait résisté aux scénarios catastrophes en cours en Inde et au Brésil - le nombre de décès depuis le début de la pandémie est estimé à 139 000. Mais, depuis la mi-mai, elle est rattrapée par une troisième vague qui « se propage plus vite et frappe plus fort » et « risque d'être la pire », s'est alarmée il y a quelques jours, Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le responsable de cette nouvelle donne s'appelle Delta. Ce variant, découvert pour la première fois en Inde, a été signalé dans 16 pays, notamment en République démocratique du Congo, en Ouganda, en Afrique du Sud. Selon l'OMS, il s'agit du variant le plus contagieux à ce jour, dont la transmissibilité est estimée entre 30 et 60 % supérieure à celle des autres variants.

Selon les derniers rapports nationaux, le variant Delta a été détecté dans 79 % des échantillons séquencés en République démocratique du Congo et dans 97 % des échantillons séquencés en Ouganda. « Delta représente 84 % des variants en circulation » en RDC qui a enregistré 41 353 c [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles