Covid-19 : les Africains n'échappent pas à la deuxième vague

Falila Gbadamassi
·1 min de lecture

Le patron du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), le Dr John Nkengasong, est formel : la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 est bien là. "De nombreux pays se battent déjà contre la deuxième vague", indiquait-il le 17 décembre 2020 lors de la conférence de presse hebdomadaire de la structure qu'il dirige. Le bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) tire, lui aussi, la sonette d'alarme depuis plusieurs semaines."Nous observons dans plusieurs pays une hausse des infections. Ce qui signifie (...) que la transmission communautaire s'est amplifiée", soulignait ainsi la semaine dernière le Dr Nsenga Ngoy, responsable du programme de gestion des urgences au bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

Un virus qui "revient à la charge"

Le directeur de l'Africa CDC, le Dr Nkengasong, a classé les pays africains en trois catégories quant à l'évolution de la pandémie : ceux qui sont toujours dans la dynamique de la première vague, ceux qui ont réussi à contrôler l'épidémie grâce à des "mesures agressives" mais qui observent une résurgence de la maladie et ceux qui ont pu stabiliser la situation comme l'Ethiopie. C'est le deuxième groupe de pays qui sont les plus concernés actuellement par une recrudescence des contaminations. On y retrouve des pays comme l'Afrique du Sud où, comme en Grande-Bretagne, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi