Covid-19 : les affolantes règles imposées par le Japon aux touristes

Le Japon a rouvert ses frontières aux touristes qui doivent néanmoins respecter un protocole sanitaire très strict. (image d'illustration)
Le Japon a rouvert ses frontières aux touristes qui doivent néanmoins respecter un protocole sanitaire très strict. (image d'illustration)

Une réouverture des frontières sous conditions drastiques. Comme l'indique un article de Nikkei Asia repéré par CNews, les touristes étrangers autorisés à se rendre au Japon à compter du vendredi 10 juin, une première depuis le début de la pandémie de Covid-19, vont devoir suivre à la lettre un règlement très strict, sous peine de sanctions.

Tout d'abord, toutes les nationalités ne sont pas autorisées à entrer sur le territoire nippon. L'Agence japonaise du tourisme précise en effet que les voyageurs doivent venir de pays et de régions du monde classés « bleus » par les autorités locales. Parmi les 98 pays présents sur cette liste à ce jour, on retrouve la France et les États-Unis, mais aussi la Corée du Sud, la Chine ou encore Singapour. Les touristes issus de ces pays sont dispensés de tests à leur arrivée à l'aéroport et évitent également un placement en quarantaine, quel que soit leur statut vaccinal. Ils devront néanmoins présenter au préalable un dépistage négatif au Covid-19 de moins de trois jours avant leur départ.

Pour se rendre sur place, les voyageurs auront pour obligation d'organiser leur séjour avec une agence de voyages japonaise ou un organisme local. Ils devront également souscrire une assurance mise en place pour le Covid-19, qui devra couvrir d'éventuels frais médicaux liés à la maladie. Lors de leurs différents déplacements pour visiter les villes, monuments et îles du Japon, le port du masque est obligatoire même si le ministère de la S [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles