Covid-19 : 95.640 morts en France, la pression épidémique reste élevée

·1 min de lecture

La pression épidémique liée au Covid-19 se maintient à un niveau élevé, mercredi soir, alors qu'Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures pour faire face au virus lors des prochaines semaines. Avec 5.053 malades en réanimation mercredi, le nombre de patients dans ces services marque un très net recul par rapport à mardi. Il avait atteint, la veille, le plus haut de la vague de l'automne.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 31 mars

Ce chiffre ne peut être considéré pour l'heure comme une véritable tendance au reflux épidémique. De plus, la suite ne s'annonce pas meilleure : mi-novembre, la circulation du virus et le nombre de contaminations refluaient déjà nettement, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle.

LIRE AUSSI -Extension des mesures, écoles... Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

Le chiffre des contaminations à relativiser

Mercredi, 303 nouveaux décès ont été enregistrés dans les hôpitaux, portant le bilan total à 95.640 morts, preuve que les effets de la vaccination ("plus de 8,5 millions" de premières doses injectées, "plus de 3 millions" de secondes doses, a indiqué Emmanuel Macron mercredi soir) sont encore très limités.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid-19 : y a-t-il réellement un risque de contamination en extérieur ?

> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

> Les fêtes privées sont-elles vraiment interdites avec le couvre-feu ?

> Le variant a...


Lire la suite sur Europe1