Covid-19 : les classes de primaire ne fermeront plus dès le premier cas

·1 min de lecture
« Le ministère nous a annoncé ce matin (jeudi) que 8 000 classes sont actuellement fermées dans le premier degré », a affirmé Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, le premier syndicat du primaire, tout comme le Snes-FSU ou encore Snalc. (Photo d'illustration).
« Le ministère nous a annoncé ce matin (jeudi) que 8 000 classes sont actuellement fermées dans le premier degré », a affirmé Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, le premier syndicat du primaire, tout comme le Snes-FSU ou encore Snalc. (Photo d'illustration).

Environ 8 000 classes en écoles primaires sont actuellement fermées en France, contre 6 000 mardi, a-t-on appris auprès de plusieurs syndicats enseignants, à la sortie d?une réunion avec le ministère de l?Éducation nationale. « Le ministère nous a annoncé ce matin (jeudi) que 8 000 classes sont actuellement fermées dans le premier degré », a affirmé à l?AFP Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, le premier syndicat du primaire, tout comme le Snes-FSU ou encore Snalc.

Juste après cette déclaration de Guislaine David, dans la foulée des annonces d'Olivier Véran, le ministre de l?Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé qu?à partir de la semaine prochaine il n?y aurait plus de fermeture de classes dans les écoles primaires dès le premier cas de Covid détecté chez un élève.

À LIRE AUSSICoignard ? L?idée du passeport vaccinal fait son chemin? mais pas en France !

« Notre boussole reste la priorité d?une école ouverte », a rappelé Jean-Michel Blanquer. « Dès la semaine prochaine, lorsqu?un élève est testé positif, tous les élèves de la classe sont testés à leur tour et seuls les camarades testés positifs restent à la maison », a indiqué le ministre, soulignant ensuite que « 8 500 écoles (étaient) fermées hier (mercredi), contre 4 100 le 19 novembre ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles