Covid-19 : 7 patients vaccinés au sérum physiologique dans la Sarthe

·1 min de lecture
Au centre de vaccination de La Flèche (Sarthe), 200 personnes ont potentiellement été victimes « d’une erreur dans la reconstitution d’un flacon ». (Illustration)
Au centre de vaccination de La Flèche (Sarthe), 200 personnes ont potentiellement été victimes « d’une erreur dans la reconstitution d’un flacon ». (Illustration)

Ils pensaient recevoir une dose de vaccin contre le Covid-19, ils se sont vu administrer du sérum physiologique. Au centre de vaccination de La Flèche, dans la Sarthe, sept patients ont reçu une injection de ce liquide transparent, composé d?eau distillée stérile et de chlorure de sodium, selon les informations de Ouest-France. « Vous avez été vacciné le mardi 27 juillet et il y a eu une erreur dans la manipulation ce matin-là. Sept patients ont reçu une injection de sérum physiologique à la place du vaccin » : c?est l?appel téléphonique qu?a reçu l?un d?entre eux, Emmanuel Deparis, cité par nos confrères ce mardi 24 août 2021.

Dans la matinée du mardi 27 juillet, 200 personnes ont été piquées au sein de cet établissement, dans le but de se protéger contre le virus qui fait rage depuis plus d?un an et demi à travers le monde. Deux cents personnes potentiellement victimes d?« une erreur dans la reconstitution d?un flacon », comme l?a confirmé le docteur Karim Saidi, référent du centre de vaccination, rapporte le quotidien régional. Dans ce contexte, tous les patients ont été contactés et conviés à deux « séances de rattrapage ».

À LIRE AUSSICovid : « Nos préparateurs en pharmacie sont prêts à vacciner »

Tests rapides d?orientation diagnostique

Les personnes concernées par ce couac peuvent être identifiées grâce à des tests rapides d?orientation diagnostique (Trod). « À ce jour, nous avons identifié quatre personnes. Elles ont été revaccinées le soir même. Nous [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles